MAZIGHAN OU L'EAU DU CIEL

Une installation audiovisuelle et scénique Franco-Marocaine

Direction artistique : Laurent Mulot & Thierry Poquet

Musique : Mohamed Riday

Création 2010

De 2007 à 2010, Thierry Poquet, metteur en scène, et Laurent Mulot, artiste visuel, ont mené des ateliers artistiques auprès de jeunes marocains dans la citerne de la Cité portugaise d’El Jadida au Maroc. De ces travaux est née une installation audiovisuelle et scénique : Mazighan ou l’eau du ciel, composée de sept puits à

image et à son et de deux écrans.

 

Comme l'on se penche par l'oculus sur le toit de la Citerne pour en scruter les profondeurs, ici le spectateur se penche par-dessus les puits à images et à sons, et plonge dans le passé d'El Jadida. La Citerne, témoin du passage des peuples et des cultures, est source d’inspiration : l'eau qui miroite déclenche la rêverie, et suscite des interrogations ontologiques quant au devenir de la société marocaine. 

 

L’installation a été présentée en 2011 dans la Citerne de la Cité portugaise d’El Jadida, au Salon International des livres et des Arts de Tanger, et au Festival des Musiques Sacrées du Monde de Fès. Après cette tournée Marocaine, l’installation a été présentée au Jardin de Mode à Lille, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2011. Quatre Cent personnes (habitants du quartier et de la métropole) ont vu « Mazighan ou l’Eau du Ciel » à Lille Sud.

En 2012 l’installation été présentée au Centre Gaïa dans le cadre de la Semaine du Développement Durable et à la Maison Folie Wazemmes, dans le cadre de la semaine « Oujda By Lille » du 21 au 24 juin.

 

En 2013, Mazighan ou l’eau du Ciel sera présentée au Fort des Dunes à Leffrinckoucke du 29 juin au 25 août dans le cadre de l’événement Dunkerque 2013, Capitale Régionale de la Culture.

DOSSIER DE PRÉSENTATION

La compagnie Éolie Songe est soutenue par la Région Hauts de France, le Conseil Départemental du Nord, la DRAC  Nord Pas de Calais Picardie (aide au projet) et la Ville de Lille.