EOLIE SONGE, une compagnie de théâtre

Créée en 1999, la compagnie Eolie Songe mène un travail de recherche, de création, de diffusion et de sensibilisation autant sur le territoire régional et transfrontalier que sur le territoire national et international. Depuis 1999, date de sa création, douze créations ont émaillé le parcours d’Eolie Songe, du théâtre de texte à l’opéra, en passant par le cirque et de vastes projets de développement des pratiques artistiques amateurs.

 

Depuis 2005, les recherches de Thierry Poquet, le directeur artistique de la compagnie, se sont plus particulièrement orientées vers le théâtre musical et l’opéra. Il collabore avec des compositeurs de notre temps, comme Jean-Paul Dessy, Benjamin Dupé, Benjamin de la Fuente, Zad Moultaka, François Sahran, Gwenaël Salaün ou Samuel Sighicelli, et avec les meilleurs orchestres de musique contemporaine, Ars Nova ensemble instrumental, l’ensemble Musiques Nouvelles, ou encore Sphota, compagnie d’invention musicale.

Il joue dans des lieux prestigieux, comme le Festival Theatre d’Edimbourg, le Grand Théâtre de Luxembourg, le Manège.Mons, le Théâtre de la Place à Liège, le Cirque Royal de Bruxelles, le Phénix de Valenciennes, la MC2 de Grenoble, l’hôtel de Région Rhône-Alpes dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon.

Il a reçu le 4 septembre 2008 à Glasgow l’Award du « Best Gaelic Show » pour St Kilda.

 

Par ailleurs la compagnie initie des actions culturelles innovantes.

Cette activité s’est dans un premier temps cristallisée autour d’un chantier de création et de recherche artistique explorant les correspondances entre rituels théâtraux et carnavalesques autour du Village en Flammes de Rainer Werner Fassbinder. Cette aventure a réuni 42 acteurs-chanteurs et 50 musiciens amateurs et professionnels, et a été présentée aux "Rencontres Urbaines 2001" du Parc de La Villette à Paris.

Puis Eolie Songe orchestre le "Chantier Festif" qui réunit scolaires, publics en situation d’insertion, artistes amateurs et professionnels, en perspective des charivaris de Lille 2004 – Capitale Européenne de la Culture, et met en scène La Parade des Géants Etrangers.

Dans la continuité, la compagnie créée, en complicité avec les habitants du quartier, le Géant de Lille Sud, Kavulmond, qui verra le jour en 2006.

 

La compagnie s’est implantée en 2002 sur le territoire de Lille Sud et y organise chaque année des ateliers d’écriture et de théâtre à destination des écoles, des centres sociaux et des associations.

En 2011, avec La Rue Ma Muse, Eolie Songe initie un concept novateur autour des Arts Urbains. En 2013, la compagnie met en scène un nouveau chantier festif à l’occasion de la préfiguration de l’inauguration d’une nouvelle salle de spectacle à Lille Sud : le Grand Sud.  Les 3, 4 et 5 mai 2013 a eu lieu l'évènement "Le Grand Sud invite son quartier", un spectacle ludique et poétique de préfiguration réunissant 150 habitants et acteurs de Lille-Sud.

 

Eolie Songe développe également des projets de coopération, notamment de 2008 à 2011 dans le cadre d’un projet de coopération entre la région Nord – Pas de Calais et la région du Doukkala Abda au Maroc, où Thierry Poquet a mené avec Laurent Mulot une action de développement des pratiques amateurs autour du théâtre, du cirque et de la vidéo à El Jadida. De ces travaux est née une installation audiovisuelle et scénique : Mazighan ou l’eau du ciel. Après une tournée au Maroc, l’exposition a été présentée en septembre 2011 à Lille Sud en présence des artistes marocains. À l’occasion de l’événement Dunkerque 2013, Capitale Régionale de la Culture, l’exposition est présentée en juin au Fort des Dunes de Leffrinckoucke. Quatre artistes marocains, deux artistes français et une dizaine de comédiens amateurs dunkerquois se sont produits le weekend du vernissage dans une mise en scène de Thierry Poquet.

La compagnie Éolie Songe est soutenue par la Région Hauts de France, le Conseil Départemental du Nord, la DRAC  Nord Pas de Calais Picardie (aide au projet) et la Ville de Lille.